Les chemins d’Adèle

Téléchargez votre credencial des Chemins d’Adèle !

Capture d_écran 2018-01-31 à 18.11.54

CREDENCIAL Chemins d’Adèle

Téléchargez ici les documents du diocèse d’Agen pour effectuer les Chemins d’Adèle !

Capture d_écran 2018-05-07 à 15.59.59Capture d_écran 2018-05-07 à 15.59.52

DEPLIANT – CHEMINS D’ADELE

LIVRET – CHEMINS D’ADELE – ADULTES

Capture d_écran 2018-05-07 à 16.00.06

LIVRET – CHEMINS D’ADELE – ENFANTS

Sur les pas d’Adèle de Batz…

À l’occasion de la béatification, le diocèse d’Agen vous invite à découvrir les lieux marquant de la vie d’Adèle de Trenquelléon en Lot-et-Garonne.

Pour se préparer à la grande fête de la beatification, il est proposé aux personnes qui le désirent de faire un pèlerinage d’une petite journée sur les traces d’Adèle dans les quatre lieux qui ont compté dans la vie de la bienheureuse :

L’église Saint-Cirq de Feugarolles

_______

ATTENTION : Pour des raisons de sécurité, l’église Saint-Cirq est fermée à la visite. Merci de votre compréhension.

_______

Capture d_écran 2018-01-31 à 18.40.14

C’est le lieu où adèle a été baptisé le jour de sa naissance : on y contemple le magnifique vitrail du « Pressoir mystique »

Le château de Trenquelléon à Feugarolles

Capture d_écran 2018-01-31 à 18.36.39

Le château fut construit par Charles de Batz de Trenquelléon, grand-père d’Adèle, pour remplacer l’ancien, trop vétuste. Adèle y est né et y a vécu jusqu’en 1816, à l’exception de la période d’exil.

Le lieu-dit Lompian

Capture d_écran 2018-01-31 à 18.33.16

Lompian et un lieu très important pour Adèle. C’est là qu’elle y retrouvait un prêtre, son directeur spirituel, et supérieur de la « Petite Société ». Il sut encourager Adèle dans ses projets.

Agen, 17 rue des Augustins

Capture d_écran 2018-01-31 à 18.36.22
Chapelle de la rue des Augustins
Capture d_écran 2018-01-31 à 18.45.07
L’Institution Sainte-Foy, établissement scolaire marianiste, dans l’ancien couvent des Augustins.
Capture d_écran 2018-01-31 à 18.49.52
La Chapelle Sainte-Foy, en face de la gare SNCF, où reposent actuellement les reliques d’Adèle

L’actuelle communauté des religieuses marianistes se trouve dans les locaux achetés par Mère Adèle en 1820, dans l’ancien couvent des Augustins, détruit à la Révolution française. On peut aussi visiter les reliques d’Adèle à leur emplacement actuel, dans la chapelle Sainte-Foy (en face de la gare SNCF).